alice delanghe


Vit et travaille entre la Bretagne et Marseille 
co-fondatrice de Before sunrise

alicedelanghe@hotmail.fr

>> Tirages disponibles sur Ladiesdrawingclub <<


 

FR

Je travaille à partir de contextes spécifiques dans lesquels j’identifie certains types de pressions s’exerçant sur les individus ou les territoires. La typologie de ces forces est diverse : enjeux environnementaux, pression foncière, rapports patriarcaux, contraintes familiales, injonctions sociales latentes, cadres communautaires, etc. 

 

Ainsi plongée dans un contexte fortement soumis à une pression singulière, je pratique dans une certaine urgence, une collecte importante de sons, d’images fixes et animées, de témoignages qui vont constituer la matière première de mes propositions. Je capte comment le sujet - individu ou territoire - fait face à ces forces, comment il organise sa résistance, adopte une attitude moins éprouvante ou met en place des stratégies de survie, comment il envisage une résignation ou au contraire s’engage dans une lutte frontale vaine et éclatante.

 

Dans un second temps et prenant cet ensemble de matériaux comme autant d’éléments au service d’un double récit, je constitue un diptyque dans lequel prend place une partie ancrée dans le réel, les émotions éprouvées, le sujet tel qu’il nous apparait, ses réactions au contexte dans lequel il évolue, et en regard, une partie dans laquelle le réel est mis à distance afin de permettre l’apparition d'une dimension emblématique du sujet, une dimension héroïque du personnage à travers une lecture transversale de la collecte réalisée sur le terrain. Ces deux récits à la fois imbriqués et distincts, créés à partir des même matériaux et s’éclairant l’un l’autre, me permettent de métamorphoser la banalité du quotidien, ses dynamiques et ses tensions, de les mettre a distance et leur donner un horizon.

EN

I work from specific contexts in which I identify certain types of pressure on individuals or territories. The typology of these forces is diverse: environmental issues, land pressure, patriarchal relationships, family constraints, latent social injunctions, community frameworks, etc.

Thus, immersed in a context strongly subjected to a singular pressure, I practice in a certain urgency, an important collection of sounds, still and moving images, testimonies which will constitute the raw material of my proposals. I capture how the subject - individual or territory - faces these forces, how it organises its resistance, adopts a less trying attitude or sets up survival strategies, how it envisages resignation or, on the contrary, engages in a vain and brilliant frontal struggle.

In a second phase, taking this set of materials as elements for a double narrative, I create a diptych in which a part anchored in reality, the emotions experienced, the subject as he appears to us, his reactions to the context in which he evolves, takes place, and in comparison, a part in which reality is distanced in order to allow the appearance of an emblematic dimension of the subject, a heroic dimension of the character through a transversal reading of the data collected on the ground. These two narratives, at once intertwined and distinct, created from the same materials and illuminating each other, allow me to metamorphose the banality of daily life, its dynamics and tensions, to put them at a distance and give them a horizon.